Société

Universités : Le droit d’inscription des étudiants étrangers va augmenter en France

Mardi 20 Novembre 2018

La France est le quatrième pays d’accueil d’étudiants étrangers dans le monde mais les étudiants étrangers devront désormais mettre la main à la poche et devront payer plus cher. Edouard Philippe a annoncé, lundi, que les droits d’inscription des nouveaux étudiants extraeuropéens atteindront 2 800 euros en licence et 3 800 euros en master et en doctorat.


Les étudiants étrangers (hors Union européenne), qui pouvaient jusqu’à présent venir faire leurs études en France au même tarif que les Français, vont dès la rentrée prochaine payer beaucoup plus cher.

Alors qu’une licence coûte aujourd’hui 170 euros par an, un master 243 euros et un doctorat 380 euros, ils paieront respectivement 2 770 euros pour la première et 3 770 euros pour les deux autres, ce qui représente environ un tiers du coût réel de ces formations.

L’annonce a été faite par le premier ministre, Edouard Philippe, lundi 19 novembre lors des Rencontres universitaires de la francophonie. Il y a dévoilé sa « stratégie d’attractivité pour les étudiants internationaux » sous la bannière Choose France (Choisissez la France). Avec un objectif ambitieux : attirer 500 000 étudiants internationaux à l’horizon 2027, quand le pays en compte actuellement 324 000.

Pour attirer plus, il faut mieux accueillir et, pour cela, le gouvernement français a décidé de l’augmentation des droits d’inscription des étudiants internationaux extracommunautaires (hors UE et en dehors des accords de partenariats entre établissements).

 

Universités : Le droit d’inscription des étudiants étrangers va augmenter en France
Cette décision a déjà fait vivement réagir des syndicats étudiants, UNEF et FAGE face à cette nouvelle mesure.

En face de ces nouveaux droits d’inscription, la politique de bourses sera redimensionnée : 6 000 bourses seront distribuées par les établissements, sous la forme d’aide financière ou d’exonération, 15 000 seront attribuées par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères (contre 7 000 actuellement), en priorité en direction des pays du Maghreb et d’Afrique.

Derrière cette augmentation est celui de voir chuter les flux d’arrivants. Au premier titre desquels celui des étudiants africains (45 % des étudiants étrangers), dont les profils socio-économiques sont moins favorisés que d’autres.

Universités : Le droit d’inscription des étudiants étrangers va augmenter en France
Face à ces inquiétudes, le gouvernement se veut rassurant tout comme le principe d’une augmentation des droits chez les extracommunautaires est à bien accueilli chez les responsables d’établissements.

« Il est nécessaire que chaque université puisse la mettre en place à sa manière, selon ses partenariats », souligne Mathias Bernard, de la Conférence des présidents d’université.

Du côté des grandes écoles, on plaidait depuis longtemps pour une « croissance raisonnable », indique Anne-Lucie Wack, présidente de la Conférence des grandes écoles, pour qui ces tarifs peuvent aussi être un « signal de qualité » en direction des publics internationaux. 

324 000 étudiants internationaux en France*

Près de la moitié des étudiants en mobilité viennent d’Afrique, 19 % de l’Union européenne, 16 % de l’Asie-Océanie, 9 % d’Amérique, 4 % du Moyen-Orient, d’après les données de Campus France.

Plus de 70 % suivent une formation dans les universités, les autres se partageant entre écoles de commerce et d’ingénieurs.

4e pays d’accueil La France, qui a accueilli 7,3 % d’étudiants internationaux en plus entre 2013 et 2016, est le quatrième pays d’accueil derrière les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie. Viennent ensuite l’Allemagne (+ 24,4 % entre 2013 et 2016), la Russie (+ 26 %), le Canada (+ 25,3 %) et la Chine (+ 38,2 %).

D’ici à 2025, le nombre d’étudiants en mobilité à travers le monde, actuellement de 5,5 millions, devrait quasiment doubler, pour atteindre 9 millions d’étudiants.

*Source : Matignon (Chiffre Unesco 2016, utilisé pour la comparaison entre les différents pays d’accueil)

Source : Source: Journal Le Monde. Camille Stromboni et Agence France Presse (AFP).

Universités : Le droit d’inscription des étudiants étrangers va augmenter en France

Rédigé par E. Moris le Mardi 20 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.