Menu


Faits Divers

Une mule malgache décède avec des boulettes d'héroïne dans l'estomac


Rédigé par E. Moris le Lundi 16 Mars 2020

Rectum, vagin,...quand le corps humain se transforme en véritable coffre pour faire passer de la drogue.



Les drogues dures en provenance d’Amérique latine (cocaïne) et du Pakistan (héroïne)  ou par la filière malgache, sont distribuées à la Réunion et Maurice. Ce sont bien souvent les personnes qui transitent au Kenya et en Afrique du Sud qui apportent ces drogues à Maurice.

Arrivé à Maurice le 9 mars dernier, un ressortissant malgache a été hospitalisé le lendemain à l'hôpital Dr Jeetoo, à la suite d'un malaise.

Il logeait dans un pensionnat dans la région de Plaine-Verte, lorsqu'il a été retrouvé inconscient dans sa chambre par le gérant.

L'île Maurice : Nouvel itinéraire des narcos.

Son état de santé s’est aggravé et le 14 mars et il a été placé sous respiration artificielle. Ce lundi matin il a restitué une boulette d'héroïne, avant que les autres boulettes de cette drogue aient éclaté dans ses intestins. Il est décédé par la suite.

Une autopsie sera pratiquée à des fins d'autopsie.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.