Economie

Une économie parallèle : drogue et blanchiment d'argent

Samedi 7 Juillet 2018

Zinfos Moris revient sur les arrestations de cette semaine écoulée.


Les unités spéciales de la force policière ont eu fort à faire. Les arrestations et saisies en tous genres ont démontré une machine bien huilée d'une économie parallèle dans le pays. Entre petits trafiquants de drogues et organisation mafieuse. 


La famille Bolaki 

Le couple Mohammad Sameer Nobeeboccus et Bibi Annisah Bolaki ont été interceptés à l’aéroport de Plaisance avec Rs 3 millions par les limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu).

Après l’arrestation du couple, les hommes de l’ASP Tuyau se sont rendu au domicile du couple à Plaine-Verte pour une perquisition. Les policiers ont découvert plus de Rs 50 millions dissimulés dans des coffres et des valises. 

Rs 45 millions de cocaïne: un Franco-Mauricien arrêté

Lundi 2 juillet, Yamlikha Bin Ibrahim Soopee, un responsable de sécurité dans un hôtel du Nord, âgé de 62 ans, a été arrêté avec 3 kilos de cocaïne. La valeur de la drogue est estimée à Rs 45 millions. Une charge provisoire de trafic de drogue a été retenue contre lui.

Ce Franco-Mauricien est soupçonné d’être impliqué dans l’importation de Rs 52 millions de Subutex en 2007. Le français Christophe Caterino, alors chef de cabine à Air France, avait été condamné à quatre ans et demi de prison par la cour intermédiaire. En liberté provisoire après avoir fait appel de la sentence, Christophe Caterino étant parvenu à quitter le pays en s'évadant. 

Rs 63 millions de drogue dissimulée dans une boîte de tuyau d’incendie : un ressortissant sri lankais a été arrêté.

Lundi 2 juillet, saisie de drogue à bord d’un bateau conteneur, le Maesrk Avon, 4,2 kilos d’héroïne ont été retrouvés dans une boîte de tuyau d’incendie. 

Le navire était ancré au Mauritius Container Terminal.

580 comprimés de Subutex saisis au domicile d’un habitant de Batterie-Cassée, Roche-Bois.

Mercredi 4 juillet, grosse prise de la brigade anti-drogue : la valeur marchande de la drogue est estimée à Rs 2.320.000. Une femme à été arrêtée.

Un autre suspect est, lui, parvenu à prendre la fuite.


Un Ougandais arrêté avec des fausses coupures de devise étrangère

5 juillet, à l'aéroport international SSR, un Ougandais a été arrêté avec des fausses coupures de dollars et d'euros pour près de Rs. 750.000.

Une accusation de "introducing into Mauritius forged or counterfeit bank notes under the Criminal Code Act" a été retenue contre lui.

Un dealer récidiviste arrêté avec de la drogue synthétique et du cannabis

5 juillet, un habitant de Goodlands âgé de 24 ans a été arrêté lors d’une perquisition à son domicile.

Il est connu des services de police.

Une certaine quantité de drogue synthétique et des plantes de cannabis ont été découverts.

Une somme de Rs 8.300, soupçonnée de provenir de la vente de drogue, a aussi été saisie. 

Une prof de yoga arrêtée avec de la drogue douce pour sa consommation personnelle

300 grammes de cannabis et deux kilos de haschich saisie sur une Russe à l'aéroport, pour un montant de Rs 5 millions. 

Cette enseignante de Yoga a expliqué aux douaniers qu’elle avait acheté ces drogues en Inde pour sa propre consommation.

Elle a été placée en détention.

Rédigé par E. Moris le Samedi 7 Juillet 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.