Menu

Société

Une "Hit List" en circulation crée une psychose dans les rédactions de presse


Rédigé par E. Moris le Jeudi 10 Novembre 2022



Après les activistes, c'est au tour des journalistes de deux rédactions de l'île de se rendre au poste de police pour loger des Precautionary Measures, car ils affirment se sentir menacés.

Leurs noms figurant sur une hit-list en circulation, Balkrishna Kaunhye, le CEO de Top FM, ainsi que les journalistes du Défi Media Group se sont rendus au poste de police de Pope Henessy, à Port-Louis, ce jeudi, en compagnie de leurs hommes de loi. Tous, disent craindre pour leur sécurité ainsi que pour leurs proches. 

Nawaz Noorbux, Jean-Luc Emile et Al khizr Ramdin ont reçu des informations selon lesquelles leur sécurité est menacée alors que Kris kaunhye a consigné une mesure préventive suite à la diffusion d’une présumée « Hit List » de la SpecialStriking Team dans laquelle figure son nom.

Jeudi 10 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.