Menu



Faits Divers

Un policier affecté dans un centre de quarantaine et sous influence de l’alcool disparait dans la nature


Rédigé par E. Moris le Mardi 16 Mars 2021



Le confinement peut rendre fou… Un policier affecté à l’hôtel Véranda, transformé en centre de quarantaine, a quitté son poste hier.

Il était de service, mais a disparu un certain moment. Qui plus est, il a pris un véhicule de police. Il s’agit d’un élément posté à la SSU Technical Unit. Il a été retrouvé par un collègue du poste de Terre-Rouge. Sauf qu’il sentait l’alcool.

Questionné, il a déclaré qu’il pense avoir été contaminé par la Covid-19 et qu’il n’est pas en mesure de travailler. Il a pu cependant rassembler ses esprits pour refuser de se soumettre à un alcotest. Il n’a pas voulu coopérer avec la police. C’est du moins ce qu’on peut lire dans l’entrée consignée. Le policier est dans de beaux draps. Surtout qu’on ne plaisante pas avec le commissaire de police concernant la discipline.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.