Menu


Société

Un beau message de paix et de solidarité du Cardinal Piat à la communauté musulmane


Rédigé par E. Moris le Jeudi 21 Mai 2020

“Demandons à Dieu [...] un esprit de sagesse et de fraternité pour surmonter ensemble cette crise sanitaire.”



Publié sur la page du Diocèse de Port-Louis, le Cardinal Piat a adressé un message à la communauté musulmane, hier, mercredi 20 mai.

En préambule, il a souhaité, malgré des circonstances spéciales de la pandémie Covid-19, une belle et joyeuse fête de Eid.

Puis a souligné le caractère particulier lié à la déception de ne pouvoir célébrer la fête de la fin du mois de ramadan avec la communauté, à la mosquée ou dans des réunions familiales.

"Ayant vécu la même frustration à Pâques, le mois dernier, nous pouvons sympathiser avec vous sur ce point. C’est un sacrifice spirituel que nous pouvons offrir à Dieu en lui demandant de protéger le peuple mauricien et de l’aider à sortir plus fraternel et plus solidaire de cette grande épreuve."

Il a aussi révélé que le 14 mai dernier, une journée a été consacrée à la prière, au jeune et d’œuvre charitable. "Cela nous a rapprochés comme des frères en humanité, chacun avec sa croyance et ses rituels propres, pour implorer le même Dieu et lui demander d’avoir pitié de nous dans cette tragédie aux terribles conséquences sur le plan économique et social."

Et de conclure "cette fête de Eid, je prie avec vous le Dieu Tout Puissant et Miséricordieux, en lui demandant de protéger notre pays et de mettre dans nos cœurs un esprit de sagesse, de courage et de fraternité, pour pouvoir surmonter ensemble cette crise sanitaire et économique qui nous bouleverse tous. Avec mes meilleurs vœux pour une fête de Eid, pleine de joie et de bonheur sous la protection du Dieu Tout Puissant. Fraternellement, "
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.