Société

Un Noël avec un sapin naturel ou artificiel ?

Lundi 3 Décembre 2018

La période des Fêtes approche à grands pas. Vous installerez sûrement un sapin de Noël à l'intérieur de votre résidence.


Sapin de Noël naturel ou synthétique : lequel est le plus écologique d’un point de vue environnemental ?

Pour les amateurs d’arbre éternellement verts, les sapins artificiels ont l’avantage de ne pas entraîner la coupe de vrais conifères et de pouvoir être réutilisés. Mais ces arguments tiennent-ils la route ?

Si on prend en compte la fabrication, le transport et le recyclage, il semblerait que le sapin naturel remporte le match quand il s’agit d’environnement : son bilan carbone est 2,6 fois moins important que pour son voisin artificiel. 

Une fois utilisé, le sapin de Noël est biodégradable. Il se décompose de lui-même et produit un élément nutritif : l'humus.

Si le sapin de Noël artificiel est très prisé c'est qu'il ne nécessite guère d'entretien. Une fois la période des Fêtes terminée, vous n'aurez qu'à le ranger dans une boîte et à le ressortir, onze mois plus tard.

Sauf que le sapin de Noël artificiel offre un net désavantage au point de vue environnemental. Au lieu d'absorber du CO2, il en produit, tant pour sa fabrication que pour son transport. 

En fait, chaque sapin produit généralement en Asie, à base de pétrole, génère 8,1 kg de gaz carbonique sur une base annuelle. Pour compenser les émissions de CO2, il vous faudrait conserver ce dernier durant 20 ans. 

Rédigé par E. Moris le Lundi 3 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.