Menu



Société

Tronçon Roche-Bois/Jin Fei : inauguration de la troisième voie reportée !


Rédigé par E. Moris le Vendredi 1 Mars 2019

L’ouverture de la troisième voie de Jin Fei va prendre du retard, son inauguration prévue au mois de mars a été repoussée au mois d'avril.



Si les travaux sur la troisième voie longeant l’autoroute M2, entre le rond-point de Roche-Bois et celui de Jin Fei sont finalisés, il reste le point central d'un asphalte rouge adapté aux véhicules lourds mais plus coûteux.

Ravi Gutty, Deputy CEO de Gamma Construction dont le contrat a été alloué, estime que l’entretien de l'asphalte proposé est plus coûteux. Un asphalte adapté pour les véhicules lourds qui dure longtemps mais dont le pigment rouge est fabriqué en Allemagne.

Si il est plus résistant face aux poids-lourds, il coûtera également quatre fois plus cher sans compter l'entretien sachant que la durée de vie de cet asphalte est de 20 ans. Ensuite, une réfection est nécessaire pour le remettre à niveau.

Les discussions sont en cours pour introduire une voie rouge sur une base pilote. Puis par la suite sur la route La Vigie–La Marie–Beaux-Songes.

Pour rappel, afin que ce projet puisse être réalisé, notre ministre Bodha fâché avec les arbres, où il passe les arbres trépassent, a fait abattre 200 arbres le long de cette route.

Nando Bodha assure que 600 autres seront replantés, notamment du bois noir ainsi que des arbustes. On connaît désormais la chanson après la promenade Roland Armand...«Pour chaque arbre abattu, trois seront replantés. Nous voulons faire un joli boulevard à l’entrée de Port-Louis en venant du Nord.»

S’agissant de l’éclairage, des lampes LED seront installées dont la consommation est inférieure aux lampes traditionnelles.

Au coût de Rs 330 millions, les travaux de la troisième voie, qui se sont étalés sur 15 mois, devaient prendre fin le 15 mars 2019. C'est pas gagné !

Affaire à suivre...
 

Vendredi 1 Mars 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.