Menu



Société

Transport public et privé : service minimum à partir de ce lundi 15 mars


Rédigé par E. Moris le Dimanche 14 Mars 2021

Les passagers devront porter un masque et observer la distanciation physique.



La National and Land Transport Authority a émis un communiqué pour annoncer qu’à partir du lundi 15 mars, les compagnies d’autobus seront de nouveau sur nos routes. Toutefois, c’est un service minimum qui sera assuré. Les autobus circuleront de 6 à 20 heures sur les lignes principales. 

Des déviations mises en place dans certaines régions en raison du confinement total dans les circonscriptions 15, 16 et 17 imposé jeudi.

- Pour les autobus venant de Mahébourg, L’escalier, Carreau Accacia, St Hubert et Rivière du Posteen direction de Curepipe, ils devront passer par Rose Belle, Union Park et Grand Port Road jusqu’au poste de police de Nouvelle-France.

- Quant aux autobus venant de Rivière des Galets/Chamouny, Choisy, Bois Chéri et Bénarès vers Curepipe, ils devront passer parRivières desAnguilles, La Flora, Pont Colville, Savanne Road jusqu’au poste de police de Nouvelle-France.

- En ce qui concerne la région Est, les autobus venant de Rivière du Rampart, Flacq et Sébastopol en direction de Curepipe seront redirigés vers Quartier Militaire, Valetta jusqu’au rond-point de Belle Rive. Les autobus concernés devront suivre ces mêmes itinéraires pour le trajet retour.

Lundi toujours, les taxis seront opérationnels. Mais comme la dernière fois, seuls trois passagers seront admis, soit un à côté du chauffeur et deux à l’arrière.

La validité de tous les permis ainsi que la déclaration qui devaient arriver à expiration ce mois-ci a été étendue au 31 août. Et comme la dernière fois, les véhicules dont le certificat fitness a expiré seront autorisés sur les routes du moment que le chauffeur détient un Work Access Permit, s’il s’agit d’une urgence médicale ou d’un déplacement pour acheter de la nourriture. Dans tous ces cas de figure, le véhicule devra être couvert par une assurance valide.

 

Dimanche 14 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.