Menu



Faits Divers

Transactions foncières frauduleuses : Ahmad Shakeel Khan Jahangeer arrêté par l’Icac


Rédigé par E. Moris le Vendredi 2 Juillet 2021



Pourtant, de par ses prénoms et son nom, il avait toutes les chances de devenir un héros dans la vie. Rendez-vous compte ! Il s’appelle Khan (Genghis, Koulibai) et Jahangeer (4e empereur de la dynastie des Moghols). Mais Ahmad Shakeel Khan Jahangeer est lui un récidiviste qui a eu des démêlés pour des transactions foncières frauduleuses.

Il a été inculpé par l’Icac devant le tribunal de Port Louis ce matin sous plusieurs charges provisoires de blanchiment d'argent. Tout part en 2018, lorsque le propriétaire d'un terrain de 85 perches le met en vente pour la somme de Rs 13 millions. En faisant l'arpentage, il apprend que le terrain a déjà été vendu à une tierce personne pour la somme de Rs 2 millions en 2015. En vérifiant l'acte de vente au bureau du Registrar General, le propriétaire découvre que sa signature a été faussée.

Le nouveau propriétaire, dans son témoignage, raconte que c'est un agent qui l'a approché pour l'acquisition du terrain. L'enquête de l'ICAC a  démonté que le suspect a engagé une tierce personne pour se faire passer pour le propriétaire et lui avait même donné un document avec le nom du propriétaire dessus afin de pratiquer une fausse signature. C'est sur un nouveau compte que crée cet imposteur que l'argent de la vente est crédité. L'imposteur fera par la suite des retraits pour le compte du suspect. Ce système mis en place ne laisse aucune trace de transaction bancaire vers lui. Les témoignages de ses acolytes ont tout de même permis à l'ICAC de mettre la main sur lui.

Vendredi 2 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.