Menu


Société

Tourisme en baisse : Selon Joe Lesjongard, la situation n'est pas alarmante mais...préoccupante


Rédigé par E. Moris le Mardi 21 Janvier 2020



Tout va très bien dans le meilleur des mondes. De janvier à novembre 2019, le pays a accueilli 1 231 390 visiteurs. Cela fait 9 975 de moins que la période correspondante l’année précédente, où le pays avait accueilli 1 241 365 touristes.

Mais le plus intéressant, c’est que dans les médias, le ministre du Tourisme relativise au niveau de cette baisse. Pour lui, 9 975 touristes de moins en l’espace de 11 mois ne s’apparente pas à une hémorragie. Il blâme une série de facteurs, sur lesquels le pays n’a aucun contrôle. 

Les chiffres en chute libre ? Le tout nouveau ministre du Tourisme, qui fait partie des prétendants pour remplacer l'inimitable Soodhun à la présidence du Mouvement socialiste militant, n'a pas trouvé mieux que d'évoquer face à la contre-performance qui a démarré en début d’année, le Brexit, l’écroulement de Thomas Cook et la grève de la South African Airways. 

Lors de l'arrivée du bateau de croisière allemand AIDAblu qui a accosté le Christian Decotter Cruise terminal à Port-Louis, hier lundi, le ministre évoque de nouveau, le passage de la tempête Calvinia, fin décembre, et les intempéries qui ont suivi début janvier, qui ont eu une incidence sur les arrivées touristiques. Ce qui est "normal" affirme Joe Lesjongard.

«La situation n’est pas alarmante....mais préoccupante»

Cette petite phrase pleine de contradictions et à la hauteur d'une certaine nonchalance face aux chiffres catastrophiques concernant le marché chinois. Pour Joe Lesjongard, il faut booster les arrivées de la Chine. Il concède qu’il y a eu déclin sur ce marché, mais se dit optimiste que l’objectif de 75 000 visiteurs chinois en 2020 n’est pas impossible. Comment ? Mystère.

Nous rappelons à Joe Lesjongard que les touristes ne planifient pas leur voyage au bout du monde la veille pour le lendemain, surtout durant les périodes de fêtes où les prix des billets d'avion sont hors de prix. Mais bien à l'avance. Et qu'en aucun cas, des annulations de vols n'ont été faites à la dernière minute sachant que les alertes cycloniques ont été prises avec beaucoup de "prudence" par les autorités.






 



1.Posté par Franck eric le 21/01/2020 11:21
Les prix très élevés des billets d'avion sont peut être à l'origine de cette baisse ou stagnation.
Prenons le cas du Réunion-Maurice: en moyenne 260 euros pour à peine 40 min de vol !
En Europe, pour le même prix, les compagnies aériennes vous conduisent à 6500 km du lieu de départ, soit un Paris-Dubaï; soit 6H45 min de vol.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.