Menu



Société

Tourism Authority : Formation obligatoire pour les guides touristiques l'année prochaine


Rédigé par E. Moris le Mercredi 11 Décembre 2019

Guide touristique, aussi appelé guide interprète, est le métier dont rêvent tous les amoureux de voyages et d’aventures.



La directrice de la Tourism Authority, Khoudijah Boodoo souhaite professionnaliser le métier afin d'offrir un service de qualité. Un accord sur la formation des guides touristiques a été établi avec les opérateurs afin de dispenser à leurs employés les cours de formation à travers le pays.

Formation des guides touristiques à partir de l'année prochaine. 

Travailler dans le tourisme en tant que guide a pour premier objectif de prendre en charge un groupe pour s’assurer du bon déroulement de leur séjour et de leurs visites. Il doit par conséquent connaître les lieux qu’il fait visiter sur le bout des doigts.

Des questions se posent concernant ces formations proposées.

Le métier de guide touristique  par essence, ne nécessite pas de formation précise. Aucun diplôme spécifique n’est demandé pour exercer ce métier. Si à l'étranger, il faut être diplômé a minima d’une licence d’histoire, de géographie, d’arts ou encore de langue étrangère. A Maurice, c'est loin d'être le cas pour tous...C'est un peu métier de débrouillardise. Qui plus est, la qualité première c'est d'être impérativement courtois, sociable, avoir beaucoup de curiosité et d’esprit d’initiative.

Le salaire et la pérennité de l’emploi : ce qu’il faut savoir.

Devenir guide touristique vous garantit un salaire pouvant varier en fonction de l’agence pour laquelle vous allez travailler. Le métier reste précaire et il est peu probable de rester dans le domaine toute sa vie. Il n’existe pas non plus d’évolution de carrière : il faudra donc accepter de recevoir un salaire plus ou moins fixe sur une durée plus ou moins longue.

Mercredi 11 Décembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.