Menu

Société

Taz Lim ou quand TikTok rend TokTok


Rédigé par E. Moris le Mercredi 28 Septembre 2022



Taz Lim ou quand TikTok rend TokTok
Les choses ne sont jamais ce qu'elles sont. Tout a commencé par une attaque d'un groupe contre la maison d'un Tiktoker. Taz Lim, c'est son nom, serait une vedette locale apparemment.

Sa maison et sa voiture aurait été lapidées. Sauf qu'à mesure que l'histoire se déroule, on se rend compte que les choses ne sont pas aussi simples qu'elles semblent. On a appris que le Tiktoker n'est pas aussi blanc comme neige. Il aurait fait l'objet de deux plaintes, l'une à Maurice récemment et l'autre en Angleterre. Chez nous, c'est une jeune femme de 21 ans, habitant Chemin Grenier, qui a porté plainte à la police. Elle affirme que Taz Lim aurait fait circuler des photos-montages de femmes dénudées en faisant croire qu’il s’agissait d’elle. Apparemment, selon la jeune femme, il n'aurait pas apprécié qu'elle ait refusé ses avances. À Londres, c'est un Mauricien qui a porté plainte contre lui. Cette fois, dans les médias, c'est au tour de Taz Lim de répliquer. Il affirme qu'il est victime dans les deux cas et qu'on veut ternir sa réputation. Qui croire ? Voilà TikTok rend dingo !

Mercredi 28 Septembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.