Menu



Environnement

Sur la plage de Belle Mare érosion et divers détritus abandonnés par les pique-niqueurs du dimanche


Rédigé par E. Moris le Mardi 3 Novembre 2020



@ Mokshanand Sunil Dowarkasing
@ Mokshanand Sunil Dowarkasing
Quand nos plages s’en vont, c’est notre mémoire de Mauriciens qui s’efface. Menacées par l'urbanisation et le tourisme, un quart des côtes de l'île Maurice est en mauvaise santé.

Montée du niveau de la mer… Le littoral mauricien change à vue d’œil, parfois brutalement. Et c’est en grande partie à cause de l’activité humaine. Des plages pourraient même disparaître d'ici quelques années. A l'heure de l'arrivée de l'été, c'est l'espoir de beaucoup : fouler à nouveau le sable, au bord de l'eau. Mais pour combien de temps encore ?

Quand c'est le cas, c'est l'incivisme des Mauriciens qui est à souligner. Si la mer n'est pas une poubelle, la terre non plus. Dimanche 1er novembre, c'est un triste spectacle qui s'est offert aux pique-niqueurs venus parfois de loin. Difficile d'installer sa serviette de plage à l'ombre des arbres, cannettes de bières, sachets en plastiques et barquettes jonchent chaque coin et recoin de la plage. 

 

Sur la plage de Belle Mare érosion et divers détritus abandonnés par les pique-niqueurs du dimanche

Sur la plage de Belle Mare érosion et divers détritus abandonnés par les pique-niqueurs du dimanche

Mardi 3 Novembre 2020


1.Posté par Franck éric le 03/11/2020 15:36
Chassez le naturel, il revient au galop !

2.Posté par Yan le 04/11/2020 03:50
Allez faire un tour à Poste Lafayette, dans le Sud, dans l'ouest, partout...
Regarder le bord des routes... Partout...
J'ai honte pour le peuple mauricien, on dirait une porcherie. Aucun respect pour son propre habitat, c'est à mourir de chagrin.



Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.