Menu


Société

State House : Message du pape François à la nation mauricienne


Rédigé par E. Moris le Lundi 9 Septembre 2019



Le pape François se trouvait à la State House où il a eu un entretien avec Barlen Vyapooree.

Il y a eu un échange de cadeaux entre les deux chefs de l'État. Après quoi, il a rencontré toute la famille Vyapooree. Le pape François s'est entretenu par la suite avec le Premier ministre avant de s'adresser à la nation mauricienne.

Le pape évoque la corruption, la discrimination et les migrants 

Dans son message à la nation mauricienne, le pape François a, dans un premier temps, évoqué la nécessité de protéger les migrants qui, dit-il, viennent à Maurice pour trouver un travail. Il a demandé à ce que ces étrangers soient « reconnus dans leur dignité ».

D’autre part, saluant la tradition démocratique à Maurice, il a demandé à une lutte « contre toutes les formes de discrimination », mais aussi « toutes les formes de corruption ». 

Dans un autre ordre d’idées, le souverain pontife a rappelé que la croissance économique qu’a connue le pays « ne profite pas à tout le monde ». Il a surtout mis l’accent sur les jeunes qui font partie des catégories qui ne profitent pas du progrès. Il a ainsi appelé à ne pas succomber à la tentation de promouvoir « un modèle de développement idolâtre », qui « ressent le besoin de sacrifier des vies sur l’autel de la spéculation » et qui ne prend pas en considération l’environnement. 

Il encourage, pour reprendre le terme du cardinal Maurice Piat, à la mise en œuvre d’une « conversion écologique intégrale » qui permettra d’évitera les catastrophes naturelles et aidera à promouvoir un changement de mode de vie qui puisse profiter à tous.



1.Posté par Renaud le 10/09/2019 21:26 (depuis mobile)
La visite du pape chez nous : couteau à double tranchant......

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.