Faits Divers

[SerenityGate] Le directeur de Top FM, Balkrishna Kaunhye, au CCID après les propos menaçants de Pravind Jugnauth

Mardi 15 Octobre 2019

Le directeur de Top FM, Balkrishna Kaunhye, est au CCID ce mardi 15 octobre afin de porter plainte concernant les propos menaçants de Pravind Jugnauth à l'encontre de Top FM hier lors de deux congrès du MSM à Triolet et Flacq.

Krish Caunhye estime que «ce qui s’est passé hier est extrêmement grave car il a fait des provocations qui auraient pu mettre la sécurité de la presse indépendante en péril. Mais nous allons lui montrer que nous ne dansons pas au son de sa musique»

Depuis les révélations de  l'enquête de Top TV, la webtv de la radio privée Top Fm sur le Film Rebate Scheme   , un film américain Serenity dont les producteurs ont englouti Rs 241,3 millions de l’argent des contribuables mauriciens et un lobby fructueux de Sanjeev Ramdenee, frère de Kobita Jugnauth et beau-frère du Premier ministre sortant Pravind Jugnauth, la campagne électorale est entachée sous fond de polémique.

Le leader de l’Alliance Morisien a interpellé les journalistes de Top FM dans des termes explicites et menaçantes : «Il ne vaut mieux pas vous identifier (…) je dis ça pour votre sécurité.» Puis a conclu : «Mo kontan ou la pou kouver é mo pédir sa pou ou sékirité.»

Des provocations qui auraient pu sans contestation possible mettre la sécurité des journalistes en danger, mais pour Pravind Jugnauth, ce sont des attaques tout comme en 2014. «Zot pé atak mo madam ek mo bofrer. Mwa ki pran désizion, pa atak mo fam.». «Heureusement mo ena enn madame ki solide, osi ki epaule mwa».

Il est bon de rappeler que la vidéo a été retirée du réseau Facebook moins de deux heures après sa mise en ligne. Zinfos Moris dans un souci d'intérêt national a publié la vidéo.

Soulignons que le lancement du tournage du film hollywoodien Serenity avait eu lieu à l’hôtel Maradiva, à Flic-en-Flac, en juillet 2017. Cet hôtel compte parmi ses propriétaires Sanjeev Ramdanee, le beau-frère de Pravind Jugnauth. 

 «Mo stand by ce ki mo dire, e mo prouve ce ki mo dire»

Selon la vidéo qui a été mise en ligne, «d’importants remboursements du Film Rebate Scheme auraient pu bénéficier à des proches de la belle-famille de Pravind Jugnauth».

L'avocat Akil Bissessur porte plainte concernant l'affaire SerenityGate
 

 

Rédigé par E. Moris le Mardi 15 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.