Menu


Société

Sébastien Lecornu «Voir ce navire échoué dans des conditions assez inexplicables et invraisemblables, suscite forcément une émotion»


Rédigé par E. Moris le Dimanche 16 Août 2020

Le ministre des Outre-mer était ce dimanche à Maurice. Sébastien Lecornu était missionné par le Président Macron afin de superviser le dispositif d’aide contre la pollution maritime suite à l’échouement du Wakashio.



À la demande du Président de la République, le ministre des Outre-mer doit faire le point sur le dispositif antipollution. Sébastien s’est rendu sur l’île soeur en compagnie du préfet de La Réunion. Les deux hommes ont pu constater les opérations de pompage auxquels des équipes françaises participent. 

Une rencontre avec le Premier ministre mauricien Pravind Jugnauth a eu lieu avant de se rendre sur les lieux de l’échouage.

Le 7 août dernier, ce dernier a demandé l’aide de la France alors que le Wakashio s’était échoué depuis 13 jours. "Le soutien apporté par la France aux autorités mauriciennes est le symbole de l’amitié qui existe entre nos deux pays, à travers le lien fort qui unit les deux îles sœurs : Maurice et La Réunion. C’est le message que j’ai transmis au Premier ministre." a tweeté le ministre.

Le ministre a confirmé l'envoi de trois experts anti-pollution.

En concertation avec, Pravind Jugnauth et les ministres mauriciens des affaires étrangères et de l’environnement, la France envoie trois experts anti-pollution du CEPPOL et du CEDRE. Rappelons que le  week-end dernier, des tonnes de matériels sont parties via le Champlain en mer et le CASA pour voie aérienne, ainsi qu'une équipe de plusieurs hommes.

"Lors de mon déplacement à Maurice, j’ai pu survoler la zone où s’est échoué le Wakashio et me rendre compte de la pollution des eaux maritimes, ainsi que du résultat des opérations de pompage."

« Ces images sont bouleversantes. Voir ce navire échoué ici, dans des conditions qui sont d’ailleurs assez inexplicables et invraisemblables, en plein milieu du patrimoine naturel de Maurice, suscite forcément une émotion. Le sentiment était encore plus fort devant ces Mauriciens et Mauriciennes qui luttent depuis des jours pour protéger les rivages ». 

Notons que la France est l'un des pays qui a apporté son aide à Maurice pour venir en aide afin de lutter contre la marée échappée du vraquier. Environ 800 tonnes métriques d'hydrocarbures se sont déversées dans les lagons de la région à travers une brèche dans la coque du navire.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.