Menu

Société

Sale temps pour les Miss Mauritius


Rédigé par E. Moris le Vendredi 12 Avril 2019



En l’espace de quelques heures, deux (anciennes) Miss Mauritius ont porté plainte à la police.

La première, Urvashi Gooriah, Miss Mauritius 2018, donc l’actuelle titulaire de la couronne, a porté plainte pour un message insultant reçu sur Instagram. 

C’est accompagné de Primerose Obeegadoo, la directrice du concours Miss Mauritius, que la reine de beauté s’est rendue au CCID. Apparemment, l’internaute a fait des critiques acerbes ainsi que de nombreuses allégations dans le message en question.

Et peu de temps après, c’est au tour d’une autre Miss Mauritius, celle de 2016, Bessika Bucktowor, de se rendre dans un poste de police. Elle a porté plainte pour attouchements contre un marchand de fruits en pleine rue à Port-Louis.

Le suspect a été rapidement appréhendé. Il s’agit d’un habitant de Plaine-Verte. Il a été placé en détention au poste de police de Roche-Bois. 

Vendredi 12 Avril 2019


1.Posté par Lorema le 11/06/2019 17:31
Il voulait tater le fruit des fendus !

2.Posté par Aza Benjamin Gabriel le 09/09/2019 23:49 (depuis mobile)
Elle est très belle et très charmante awi beauté...

3.Posté par Aza Benjamin Gabriel le 09/09/2019 23:50 (depuis mobile)
Tro top awi beauté...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.