Menu

Faits Divers

« Rendez-moi mes téléphones », lance Fardeen Okeeb


Rédigé par E. Moris le Vendredi 27 Mai 2022



Vous rappelez-vous de Fardeen Okeeb ? C’est l’homme qui avait tenu des propos sectaires sur les réseaux sociaux et qui avait été lynché par un groupe d’individus. Il avait écopé d’une condamnation pour une affaire… qui n’avait rien à voir avec la torture qu’il a subie.

En effet, en cour intermédiaire, il avait été condamné par la magistrate Ida Dookhy-Rambarrun pour envoi de messages à caractère menaçants à Chianah Permès, la veuve de Cael Permes. Ce dernier, rappelons-le, est décédé peu après son transfert de la prison de Beau-Bassin à celui de La Bastille. Fardeen Okeeb avait plaidé coupable à une accusation d’infraction aux dispositions de l’ICT Act. Il a été condamné à 6 mois de prison. Mais comme les jours passés en détention ont été déduits de la sentence, il a donc purgé sa peine.

Sauf que l’homme, qui est un danger public sur les réseaux sociaux, dit vouloir récupérer ses portables qui seraient toujours en possession de la police. Reste à savoir si les portables concernent uniquement l’affaire pour laquelle il a été condamné ou alors également les cas où il tient des propos à relent communal. Affaire qui lui a valu une séance de torture aux mains d’un groupe d’extrémistes du Sud.

Vendredi 27 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.