Menu


Faits Divers

Relâché sous caution, il est immédiatement arrêté pour meurtre


Rédigé par E. Moris le Mercredi 16 Octobre 2019



La police semble être sur le point de boucler l’enquête sur le meurtre de Marie Charis Sorenza René, 23 ans, dont la dépouille en état avancé de décomposition avait été retrouvée lundi à Cité Hibiscus, Flacq.

Son compagnon Louis Lionel Patrice Rita, 26 ans, est le suspect no 1. Certes, il était en détention lorsque le corps a été découvert, grâce à l’odeur. Il avait été arrêté pour amende impayée, suite au non-respect des conditions de la libération conditionnelle. 

Sauf que l’état du cadavre indique que le meurtre lui-même est survenu bien avant, au moment où ce récidiviste notoire était en liberté.

Justement, ce mercredi, Patrice Rita a comparu devant le tribunal de Flacq pour l’affaire de non-respect des conditions de la libération conditionnelle. Il a obtenu la libération sous caution, mais à sa sortie du tribunal, il a été embarqué par les éléments de la Criminal Investigation Division qui l’ont ramené au tribunal où il a été inculpé provisoirement d’assassinat.

Pour cette nouvelle inculpation, il n’a pas obtenu de caution. Il reste donc en détention, au centre de détention de Moka.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.