Politique

Réforme électorale: Le MMM ne votera pas le projet de loi…

Samedi 8 Décembre 2018

C’est le leader du MMM qui a fait l’annonce lors de son intervention sur le Constitution (Reform Electoral) Amendment Bill vendredi soir.

Paul Bérenger a soutenu qu’il s’attendait à ce que des amendements soient apportés à la formule de 63 élus sous le First past the post, 12 selon la représentation proportionnelle et 6 choisis par les leaders. 

Il a déclaré que c’est une nouvelle occasion ratée d’avoir une bonne réforme électorale. Il a aussi déclaré que Maurice est le seul pays au monde où on corrige les anomalies du système First past the post par une dose de proportionnelle et où, ensuite, on revient en arrière avec d’autres mesures.

Dans un tel cas de figure, a-t-il déclaré, le MMM ne peut voter un tel projet de loi. Cela, même si les mauves réclament une réforme électorale depuis tout temps. 

Soulignons que c’est le Premier ministre qui a donné le coup d’envoi des débats sur ce projet de loi. Pravind Jugnauth a insisté sur la formule 63-12-6. De ce fait, les députés qui s’attendaient à ce que des amendements soient apportés au projet de loi sur la réforme électorale ont été déçus. Car le gouvernement MSM-ML n’a pas bougé sa position d’un iota.

Rappelons qu’il propose l’élection de 63 élus sous le First Past The Post, la nomination de 12 élus à la proportionnelle et 6 à 10 députés sous le système de sièges additionnels. 

Pravind Jugnauth a cependant assuré qu’aucune communauté ne sera sous-représentée avec l’abolition du Best Loser System et l’introduction de ces Additionnal Seats. Il a demandé aux députés de l’opposition d’assumer leurs responsabilités. 

Le député Adrien Duval a été le premier élu de l’opposition à intervenir sur le projet de loi. Il a mis l’accent sur trois aspects majeurs du projet de loi : l’augmentation du nombre de députés, la délimitation des circonscriptions et l’abolition du Best Loser System.

Il a réitéré la position du PMSD, qui est contre l’abolition du système de députés correctifs et pour un nouveau recensement ethnique. 

C’est le ministre mentor qui a donné la réplique au fils Duval. Sir Anerood Jugnauth a indiqué que le gouvernement n’abolit pas totalement le Best Loser System.

Il a maintenu sa position que la propositionnelle est une arme à double tranchant car il peut apporter de l’instabilité. Il a aussi fait référence à ce qui s’est passé à Rodrigues.

Rédigé par E. Moris le Samedi 8 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.