Menu

Politique

Ramgoolam : « Savez-vous pourquoi on l’appelle Pinocchio ? Il ment tout le temps et utilise la MBC pour faire passer ses mensonges»


Rédigé par E. Moris le Mardi 6 Décembre 2022



Tous les coups sont permis ! Dimanche lors d’une cérémonie à Terre Rouge, Pravind Jugnauth avait lancé la première salve. Il avait déclaré que si par malheur l’opposition accédait au pouvoir, la pension de vieillesse ne sera pas augmentée. Elle pourrait même être réduite, a-t-il déclaré.

C’était un coup en traître. La réplique n’a pas tardé. Ce mardi, lors de la signature d’un livre de condoléances pour l’ancien président chinois Jiang Zemin, Navin Ramgoolam a répondu à la bergère. « Savez-vous pourquoi on l’appelle Pinocchio ? Il ment tout le temps et utilise la MBC pour faire passer ses mensonges. Je vous rappelle que la pension universelle de vieillesse a été introduite avant l’Indépendance par le PTr. Lorsque je suis devenu Premier ministre, j’ai doublé le montant en 1996. L’annonce a été faite le 12 mars lors d’un message à la nation », a-t-il déclaré.

Et d’aouter qu’il ne comprend pas comment le Premier ministre peut dire autant de conneries. Mais Navin Ramgoolam n’avait pas terminé. Il a déclaré que c’est Pravind Jugnauth, lorsqu’il était ministre des Finances, qui a voulu baisser les pensions. « Il voulait introduire le ciblage. Mais nous avions fait tellement fait de bruit, à l’époque dans l’opposition, que Paul Bérenger a dû se ranger à notre avis », a ajouté Navin Ramgoolam. Le leader du PTr a aussi déclaré que si les propos de Pravind Jugnauth ont été rapportés par la MBC, il va demander un droit de réponse. « Nous avons tellement laissé la MBC faire ce qu’elle voulait », a-t-il affirmé.

Mardi 6 Décembre 2022


1.Posté par Peter le 06/12/2022 16:31
Les propagandes mensongeres de la MBC ne sont elles pas matiere a poursuivre ?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.