Société

Rallyes motos illégaux : L’idée d’un circuit refait surface

Mardi 11 Septembre 2018

C’est presque l’Arlésienne ! Après les incidents suivant le rallye illégal organisé à Goodlands, le ministre des Infrastructures publiques a retiré une nouvelle fois le projet de circuit automobile de son chapeau.


Rallyes motos illégaux : L’idée d’un circuit refait surface
Ainsi, à l’issue de la troisième réunion de la National Road Safety Commission, Nando Bodha a déclaré qu’un circuit va permettre de mettre un terme à l’organisation des rallyes illégaux.

Il a ajouté que le gouvernement mettra des terrains à la disposition des promoteurs qui seraient intéressés par cette activité.

Le ministre a même précisé que des négociations sont en cours actuellement avec le ministère des Terres et du Logement pour l’identification de l’endroit idéal.

Le hic, c’est qu’il s’agit d’un projet datant d’une bonne demi-douzaine d’années.

En 2013, par exemple, le projet avait tellement avancé que le gouvernement d’alors expliquait qu’un terrain de 75 arpents avait été identifié à Bagatelle. Sauf qu’entretemps, le projet s’est éteint de sa belle mort.

Et là, suivant les incidents de Goodlands, voilà que le projet ressuscite pour apaiser et rassurer l’opinion.

Qui va investir dans un tel projet alors que les élections approchent à grands pas ? Sachant que rien ne garantit qu’un prochain gouvernement voudra mener le projet à terme ?

Rédigé par E. Moris le Mardi 11 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.