Politique

Pravind Jugnauth justifie les amendements à l’ICT Act

Vendredi 23 Novembre 2018

Le Premier ministre animait la réunion du comité central du MSM jeudi à Saint-Pierre. L’occasion pour lui de revenir sur les récents amendements très critiqués à l’ICT Act. Il a soutenu que ceux qui dénoncent cette démarche du gouvernement ont tort et ont des arguments qui ne sont pas solides.

Pour lui, les internautes doivent apprendre à se responsabiliser et à faire un meilleur usage de la technologie. Il déplore le fait que certains créent des faux profils, utilisent les photos de gens sans leur consentement et écrivent tout et n’importe quoi.

Cela ne peut plus être toléré, a soutenu le Premier ministre. Pour lui, la liberté d’expression et la liberté d’opinion ont des limites et qu’on ne peut les utiliser pour diffamer, insulter ou susciter la haine raciale. Il a indiqué que le public verra lors des prochaines législatives s’il n’existe plus de liberté dans le pays.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 23 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.