Menu

Politique

Pravind Jugnauth : « Il y a même un abus de la liberté d’expression »


Rédigé par E. Moris le Mardi 16 Août 2022

Le Premier ministre était à Palmerstone, Vacoas, ce mardi. Il inaugurait la partie de l’Avenue Sinavanda qui a été refaite.



Il a expliqué que cela va « décongestionner le trafic dans la région ». Pravind Jugnauth a ajouté qu’en raison des travaux du Metro Express, une partie de l’avenue Sivananda a été utilisée pour le passage du tram. « Pour le pas créer d’embouteillage, il a fallu régler ce problème », a-t-il déclaré. 

Pravind Jugnauth a profité de l’occasion pour répondre à toutes les questions de la presse. Il a, une nouvelle fois, critiqué les médias, du moins certains d’entre eux, qu’il accuse de s’associer avec les « faussetés et mensonges » véhiculés par ses adversaires politiques. « Il y a trop de désinformation. Mais moi, je suis franc. J’espère que les médias ne vont pas s’offusquer », a-t-il déclaré. Et d’ajouter que la démocratie signifie que lui-aussi, en tant que Premier ministre, ait l’occasion de répondre aux critiques. Et de souligner : « À Maurice, il n’y a pas seulement la liberté d’expression. Mais dans beaucoup de cas, il y a un abus de cette liberté d’expression ! »

Mardi 16 Août 2022


1.Posté par Dalon le 16/08/2022 15:30
Comment est ce qu'un PM peut dire qu'il y a abus de la liberté de la presse dans certains cas alors que lui monopolise et abuse de la seule télévision dans notre pays. Moi journaliste, je lui aurait posé la question.
Et VOUS Monsieur le Premier Ministre, qu'en est il de votre MBC ?

2.Posté par Peter le 16/08/2022 21:58
Le climat politique devient infame ......

3.Posté par Seewoosagur le 18/08/2022 08:35
La liberté d'expression ne peut jamais être abusée. Ce qu'il veut dire c'est qu'il n'arrive pas à tout contrôler comme le souhaiterait tout dictateur.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.