Menu

Politique

Pravind Jugnauth : « Dan le passe, komie kitsoz mone fer pou ti dimoune »


Rédigé par E. Moris le Lundi 23 Mai 2022

Après avoir marqué un peu plus tôt dimanche, de sa présence à Bras D'Eau Natural Park, lors de la journée mondiale de la biodiversité, Pravind Jugnauth s'est rendu à Triolet à l’occasion du 482e anniversaire de Maharana Pratab, organisé par le Gahlot Rajput Sabha.



Comme à son habitude, accompagné de sa MBC, le Premier ministre a pris la parole pour en faire son meeting politique. Revenant sur l'actualité, il a ainsi justifié la hausse des prix des carburants parce que «Mo pa kapav fer STC al fer faillite». Mais il a aussi concédé que « l’inflation demeure un gros problème ». Listant un certain nombre de pays, le chef du gouvernement soutient que le prix local de l'essence «n'a augmenté que de 46%», si l'on compare avec l'augmentation des prix du carburant sur le marché international.

L'opposition comme a son habitude a été vivement critiquée, avec le même refrain d'antipatriotisme, allant des pétitions électorales aux émeutes «Sa ban saboter la bisin pran kont. Zot pe dir fer parey kouma dan Sri Lanka ». «Kan ban frustré pe perdi point divan la popilasyon avek zot bann petisyon elektoral perdi, zot fer emeute, Nou pou pran zot enn kont sa!»

Le Premier ministre a aussi fait un appel auprès des parents concernant la campagne de vaccination des enfants (5-11 ans) contre le Covid-19 qui démarre ce lundi. « Nous avons détecté deux sous-variants à Maurice », a déclaré Pravind Jugnauth. 

 

Lundi 23 Mai 2022


1.Posté par Caffreman le 24/05/2022 13:56
Bouffon PM, population c'est nous!
To vinn kokin nous cash pou amuser avec to ban suiveurs aster to pou prand compte.
Nous ki pou prend toi compte, depuis to ban Croma gardes ziska to ban chatwa...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.