Menu

Environnement

Plages publiques à l'île Maurice : pluie d'amendes à prévoir


Rédigé par E. Moris le Dimanche 29 Mai 2022

Le Beach Authority Amendment Bill, donnera plein pouvoir au gouvernement pour la gestion des plages publiques. À l’île Maurice, il ne reste que 26 km de plages publiques sur 120 km de littoral de sable fin au profit de plages privées pour une clientèle riche. Menacées par l'urbanisation et le tourisme, un quart des côtes est en mauvaise santé.




Avec ses 132 plages proclamées, couvrant une superficie de plus de 327 hectares et se traduisant par plus de 48 kilomètres de front de mer, les usagers des plages publiques n’ont qu’à bien se tenir et respecter les dispositions de la Beach Authority (Amendment) Act, qui a été votée au Parlement. En effet, des amendes allant de Rs 10 000 à Rs 100 000 sont prévues pour des infractions sur les plages et la peine d’emprisonnement d’un an et deux ans. 

Ce projet de loi autorisera les officiers de la Beach Authority (BA) à émettre des amendes aux violations telles que faire du commerce sans une Beach Trader Licence; conduire, garer, ou rouler (y compris une motocyclette, un autocyclette, un vélo) sur une plage publique; ériger ou placer un panneau, une structure sans l’autorisation des autorités et; exercer une activité sur une plage publique sans l’autorisation des autorités.

Par ailleurs, la Beach Authority Use of Public Beach Regulations de 2004 qui concernent tout rassemblement public, divertissement public ou tout autre rassemblement ou le public comme les compétitions sportives, le camping, les activités religieuses et culturelles et la réparation de pêche sont sujets à une autorisation. En revanche, les activités de nature commerciale telles que le tournage de films et la promotion de produits ne sont pas prescrites. 


Rappelons que pique-niquer est dans la culture mauricienne, malheureusement sous couvert d'un protocole sanitaire, les Mauriciens en sont privés depuis des mois, limitant les rassemblements à moins de 50 personnes. Avec le développement des infrastructures routières et du transport, il est aujourd’hui devenu très difficiel d’accéder à la mer. L'entretien des plages laisse à désirer et ne sont pas conformes aux normes internationales.

Dimanche 29 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.