Menu

Politique

Pas d’objection à la demande de Suren Dayal d’aller au Privy Council


le Mercredi 7 Septembre 2022



Une autre étape franchie. Pravind Jugnauth, Leela Devi Dookun-Luchoomun et Yogida Sawmynaden n’ont pas objecté pas à la décision de Suren Dayal d’avoir recourir au Privy Council. L’affaire liée à cette demande a été appelée devant la cheffe juge lundi.

Rappelons que Suren Dayal conteste le verdict de la cour suprême, livré le 12 août dernier, concernant sa pétition électorale. Pour lui, les juges ont commis une erreur concernant l’interprétation du terme corruption, dans le contexte électoral, précisons-le. Soulignons que la première étape, dans le cadre d’un tel recours, est d’avoir l’autorisation de la cour suprême. C’est ce que cherche Suren Dayal qui conteste le rejet de sa pétition électorale.

Son action est dirigée contre les trois élus évidemment, mais aussi d’autres candidats battus, l’Electoral Supervisory Comission et le Returning Officer. La demande de permission pour saisir le Privy Council est basée sur une quarantaine de points. Est-ce que l’affaire ira au bout ? Est-ce que le Conseil privé sera saisi de l’affaire avant les prochaines élections ? Les chances sont minces.

Mercredi 7 Septembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.