Menu


Politique

Padayachy est devenu le maître à penser d’Obeegadoo


Rédigé par E. Moris le Mardi 18 Août 2020



Le no 2 du gouvernement a cité son collègue des Finances à plusieurs reprises ce matin lors de la Private Notice Question. Celle-ci avait trait au secteur du tourisme. Et la phrase « we will do whatever it takes », prononcée par Renganaden Padayachy il y a quelques jours, a été  répétée à plusieurs reprises par Steven Obeegadoo, qui a aussi, en plusieurs occasions, cité d’autres phrases du grand argentier. Étonnant pour ceux qui connaissent le grand Steven !

Pour ce qui est du fond, Steven Obeegadoo a explique que de janvier à mars 2020, il y a eu que 304 842 touristes qui ont visité l’île. Il a aussi expliqué qu’il est impossible de se prononcer, à l’heure actuelle, sur les pertes d’emplois dans le secteur.

Pour ce qui est du taux d’occupation des hôtels, Steven Obeegadoo a indiqué que ce sont les chiffres du premier trimestre qui importent car depuis la fermeture des frontières, le secteur est au point mort. Ainsi, il a révélé que le taux est de 63% pour janvier à mars 2020 alors que pour 2018 et 2018, le taux était de 77% et 73% respectivement. 

Il en est de même pour les revenus du secteur. Globalement, pour 2018, le secteur avait rapporté Rs 64 milliards. Pour 2019, les revenus étaient de Rs 63,1 milliards. Concernant le premier trimestre de ces deux années, les revenus s’élevaient à Rs18,5 milliards et 16,5 milliards respectivement. Pour ce qui est du premier trimestre 2020, les revenus s’élevaient às Rs 14,1 milliards. 

Rappelons qu’à plusieurs reprises, le ministre Steven Obeegadoo a demandé à ce que les Mauriciens évitent les remarques et propos antipatriotiques, notamment sur les médias internationaux. Il faisait effectivement référence à l’entretien de Navin Ramgoolam sur la BBC.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.