Menu

Politique

PNQ : Les poignards volants entre Duval et Jugnauth


Rédigé par E. Moris le Mercredi 18 Mai 2022

La Private Notice Question d’hier a été l’occasion pour le Premier ministre et le leader de l’opposition de s’échanger des piques.



Le chef du gouvernement a dégainé en premier. « Le droit de vote aux citoyens du Commonwealth est surtout une préoccupation de l’opposition et non de la population », a-t-il déclaré.

Et, plusieurs minutes plus tard, Pravind Jugnauth a asséné cette phrase : « Il n’y a qu’à voir le nombre de pétitions électorales qui ont été rejetées par la cour. Et ce, parce que les arguments invoqués étaient frivoles ! » Xavier-Luc Duval ne s’est pas laissé faire. Il a déclaré, à un certain moment, que s’il était encore vivant, Soopramanien Kistnen aurait eu une idée quelque peu différente sur le vote des travailleurs étrangers. Notons qu’il a aussi évoqué de « graves anomalies » concernant le nombre d’électeurs figurant dans les registres de 2019. Il a déclaré qu’entre 2014 et 2019, il y a eu 43 000 électeurs de moins mais qu’entre 2019 et 2020, 20 000 électeurs sont apparus comme par magie sur le registre.

Dans sa réplique, Pravind Jugnauth a évoqué plusieurs cas où le nombre d’électeurs a diminué en une année sur le registre. Mais à aucun moment, il n’a donné d’exemple que le nombre a augmenté.

Mercredi 18 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.