Menu



Opinion

[Opinion] Sanjeev Teeluckdharry frappe fort : « Le judiciaire doit attirer les meilleurs »


Rédigé par E. Moris le Lundi 26 Juillet 2021



[Opinion] Sanjeev Teeluckdharry frappe fort : « Le judiciaire doit attirer les meilleurs »
C’est une déclaration qui est passée inaperçue. Mais elle est ô combien crucial. En conférence de presse vendredi, Me Sanjeev Teeluckdharry a félicité son client, le Dr Rajah Madhewoo, pour « son combat pour la démocratie et le respect des droits humains ». Il a ajouté que c’est l’accomplissement d’un travail de longue haleine. Et rappelant que le même Madhewoo a reçu deux revers, l’un en cour suprême et l’autre devant le Privy Council. 

Et, pour retourner le couteau dans la plaie, il s’est abrité derrière sir Maurice Rault pour lancer une attaque. « Sir Maurice Rault avait déclaré que le judiciaire doit attirer les meilleurs esprits sur le plan légal. On ne devient pas magistrats ou juges par défaut, mais par passion. Le judiciaire a le devoir de se réinventer parce qu’il faut atteindre le sommet de l’impartialité pour pouvoir rendre justice », a déclaré l’avocat.

Sanjeev Teeluckdharry a dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Ses propos sont partagés par bien des personnes dans le milieu légal.

En termes de qualité, le judiciaire mauricien fait de la plongée sous-marine. Un Senior Counsel expliquait qu’il ne suffit que d’étudier les jugements rendus pour se rendre compte que le judiciaire et le State Law Office, d’où émane les magistrats et juges ne peuvent plus être considérés comme « le jewel of the Crown ». Le State Law Office aujourd’hui attire ceux qui ne pourront jamais gagner leurs vies dans le privé, ainsi que nombre de fils et filles de… politiciens et juges. Et ceux qui sortent du lot, une fois la formation acquise, préfèrent le privé.

Ainsi, d’année en année, le niveau a baissé. C’était difficilement perceptible au départ. Mais la chute vertigineuse a fini par être repérée aussi facilement que la NASA repère une comète qui se dirige vers la planète Terre. Il n’y a qu’à voir le nombre de jugements rendus au niveau de la magistrature.

Aujourd’hui, les magistrats mettent tous leurs efforts, non pas pour trancher des questions délicates, mais pour persuader les avocats des diverses parties de trouver un accord. Ainsi, ils n’ont rien à foutre… à part de se plaindre qu’ils sont débordés. 

Certains ruling, sur des points de droit, ont pris des mois pour être rendus. Certaines décisions rendues ridicules. Il n’y a qu’à voir ce qu’a écrit le chef juge sur le départ contre une certaine magistrate récemment. Cela se passe de commentaires. Et dire que cette magistrate risque de devenir juge tôt ou tard. 

Souvent, on relativise en disant qu’une fois qu’on a touché le fond, on ne peut que remonter. Mais concernant la qualité, il se peut qu’on puisse aller encore plus bas que le fond. L’abysse peut être d’une profondeur infinie…

Lundi 26 Juillet 2021