Menu


Politique

Oliver Thomas fait son coming out politique et rejoint le MSM


Rédigé par E. Moris le Dimanche 9 Août 2020



Avec 3 890 voix sur un total de 32 340 suffrages, soit 12,13 %, le candidat indépendant, Oliver Thomas, n’avait rien à envier aux candidats des grands partis. Il s’était présenté dans la circonscription numéro 20, Beau-Bassin / Petite-Rivière. lors des dernières législatives.

« Je me ferai un devoir de travailler pour ces personnes ayant voté pour moi dans cette circonscription. Je serai présent pour les cinq prochaines années. Selon moi, la jeunesse est gagnante, car cela prouve qu’il y a de nouvelles façons de faire de la politique. », avait-il fait ressortir dans une déclaration à la presse.

Les "jeunes" aspirants politiques rattrapés par les limiers du Net

Comme annoncé par La Rédaction de Zinfos Moris, Oliver Thomas, devait rejoindre un parti politique : "MMM inn refiz mwa, zot inn tret mwa de 'joukal'. Donc, mo pu zwen ar swa Parti Travayis, swa MSM. Mo penkor deside lekel, me mo pu zwen ar enn ladan selman. Mo kone ena ki pa pu kontan mo desizion, me omwin mo kler e mo onet."

Oliver Thomas a fait son choix. C'est auprès du MSM qu'il compte poursuivre sa carrière politique. Il se refuse tout simplement d'être dans l'Opposition. En grand "tacticien", il estime avoir plus de chance de "s'épanouir" avec l'équipe de Pravind Jugnauth, malgré les scandales. Et, faire son entrée au Parlement pour représenter sa circonscription.

Oliver Thomas ne fait pas partie d'un clan de dynastie, ni de la franc-maçonnerie et ne vient pas d'un milieu aisé. En reniant ses idéaux et convictions aura-t-il toujours une place auprès de son électorat. 



1.Posté par Karo le 09/08/2020 15:26
Un traitre a la soupe infecte de la kwisin

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.