Menu



International

Nouveau drame pour la famille Vosloo : le frère de Mundolene tuée par sa belle-mère à Maurice, est décédé dans un accident


Rédigé par E. Moris le Mardi 13 Novembre 2018



Le frère de Mundolene Vosloo, décédée à Maurice il y a deux ans, est mort dimanche matin à la suite d'un accident dans un hippodrome.

Marnuwico Vosloo (13 ans), fils du couple séparé de Mike et Marietjie Vosloo, était avec une jeune fille au pair lorsque l'accident s'est produit.
"Nous sommes tous encore tellement choqués. Cela ne semble pas réel."
Dimanche, Marietjie a écrit sur sa page Facebook à propos de son fils unique. "Jésus est venu chercher l'un de ses plus beaux anges. Tu seras toujours dans le cœur de maman. Tu nous manqueras terriblement, mon enfant. Je t'aime beaucoup."

Le 5 octobre 2016, les Vosloos ont été frappés par un événement tragique à Maurice.

Mundolene (17 ans), de Springs on the East Rand, est décédée le tout premier jour de ce qui devait être des vacances en famille idylliques à Maurice.

Le drame s’est joué à l’hôtel Riu Créole, au Morne. A la suite d’une dispute avec sa belle-fille, Magdalena Vosloo l’avait giflée. L’adolescente de 17 ans est décédée peu après.

Marietjie avait passé 18 mois derrière les barreaux mauriciennes pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de tuer, avant d'être acquittée et libérée par le tribunal cette année.
 
L’examen post mortem a révélé que Mundolene était décédée des suites d’une hémorragie, qui pourrait avoir été causée par un violent coup à la tête.

Le père de famille, Mike, qui a désormais perdu deux de ses enfants en l'espace de deux ans, était à l'étranger lors de l'accident de son fils.
 

Mardi 13 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.