Menu



Société

Non-convocation du ministre Sawmynaden : le DCP Heman Jangi affirme que l’enquête a connu des développements


Rédigé par E. Moris le Vendredi 29 Janvier 2021



À l’appel de l’affaire, concernant la Private Prosecution logée par Simla Kistnen contre le ministre Yogida Sawmynaden ce matin en cour de district, le représentant du DPP a exprimé l’embarras du bureau.

En effet, Me Abdool Raheem Tajodeen a expliqué que le DCP Heman Jangi avait assuré que l’enquête allait être rapidement bouclée. D’où son demande de renvoi. Mais il y a trois jours, le même DCP Jangi a souligné, dans un courriel, que l’enquête a connu des développements. D’où le fait que le bureau du DPP est quelque peu embarrassé. 

Rappelons que sur le meurtre de Soopramanien Kistnen et l’affaire du constituency clerk, qui sont graves à divers degrés, le Premier ministre a fait sa propre enquête et il a absous son ministre et colistier en affirmant avoir 'foul konfians".

Rappelons que c'est un contrat de nettoyage de la State Trading Corporation (STC) qui tombe sous la tutelle du ministère du Commerce de Yogida Sawmynaden qui a fait surface dans l’affaire Kistnen. L’agent du MSM aurait participé à un appel d'offres avec la promesse de toucher de l'argent, jusqu'à qu'il se rend compte d'avoir été berné et de vouloir tout dénoncer. En retour, Soopramanien Kistnen a trouvé la mort dans des circonstances troublantes. Depuis, c'est une véritable boîte de Pandore. Les révélations en cour démontrent les failles du système et la corruption qui sévit dans chaque organisme d'Etat.

Vendredi 29 Janvier 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.