Menu



Politique

Négligence médicale alléguée : Le rapport dans le cas du bébé Ram attendu incessant


Rédigé par E. Moris le Mardi 11 Mai 2021



C’est ce qu’a annoncé le ministre de la Santé, en réponse à la Private Notice Question ce mardi. La question était axée sur les cas de négligence médicale alléguée lors des accouchements.

Plusieurs informations ont été données par Kailesh Jagutpal. D’abord, il a expliqué que le Medical Neglicence Standing Committee, instance créée par le gouvernement pour enquêter sur toute allégation de négligence médicale, planche sur cette affaire depuis le 19 avril dernier. Son rapport est attendu à la fin du mois. 

Il y a eu un long échange entre le leader de l’opposition et le ministre de la Santé concernant le fait que le corps du bébé a été rendu à la famille en deux morceaux. « N’aurait-il pas fallu, par décence, recoudre les deux parties du corps avant ? » s’est demandé Xavier-Luc Duval.

À cette question, Kailesh Jugutpal a déclaré qu’il y a une enquête policière et donc autopsie. Dans ce cas, a-t-il ajouté, c’est le médecin légiste qui est en charge du corps. Il a aussi été question du fait que le corps se trouvait dans une boîte. 

Kailesh Jagutpal a aussi déclaré que le Medical Negligence Standing Comimttee a enquêté sur 36 allégations depuis sa création en juillet 2020. Dans 9 cas, il est arrivé à la conclusion qu’il y avait bel et bien négligence. Kailesh Jagutpal a défendu cette instance, indiquant que grâce à elle, il n’y a plus autant d’allégations en suspens. 

Il a aussi annoncé le désir du gouvernement de créer le poste de Registrar au sein des hôpitaux afin de régler le problème que les gynécologues et les pédiatres ne sont pas sur place sur une base 24/7. Pour lui, il n’y a pas suffisamment de professionnels de santé dans ces deux disciplines dans les hôpitaux pour assurer leur présence round the clock. 

Le leader de l’opposition et le ministre de la Santé se sont aussi écharpés sur le cas du bébé Quirin à l’hôpital Nehru. Xavier-Luc Duval estime que le ministre a été induit en erreur.

Mardi 11 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.