Menu


Politique

Navin Ramgoolam : « Comme à chaque fois, il y a eu beaucoup d’effets d’annonces... »


Rédigé par E. Moris le Lundi 10 Juin 2019



Après la présentation du budget 2019-2020 par le  le Premier ministre et ministre des Finances a eu droit à une salve de critiques venant de l'opposition.

Navin Ramgoolam n'a pas épargné son adversaire politique :«En décembre, le père Noël descend de la cheminée pour donner des cadeaux aux enfants. Cette fois ‘zot appel li piti’ est passé par l’imposte, est entré dans le salon des gens, pour donner des dettes».

Selon l'ancien Premier ministre le budget ne s’intéresse pas aux enjeux macro-économiques et rien n’a été fait pour les secteurs du tourisme, manufacturier et pour le chômage.

Navin Ramgoolam n'en démord pas, Pravind Jugnauth aurait tout simplement « copier » certaines mesures concernant les planteurs et la baisse des prix du diesel et du pétrole lors de son meeting du 1er mai. 

Concernant la politique des logements sociaux, l'ancien chef du gouvernement n'a pas été tendre : « Li ti dire li pou fer 10 000 lakaz. Pendant 5 ans, 1000 aussi li pane ressi construire. Aster li pe dire li pou fer 6000 dans les 3 prochaines années. C’est zis bane effets d’annonce ! » 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.