Menu


Faits Divers

Mutinerie à la prison de Beau-Bassin : décès d'un détenu et 17 gardiens blessés


Rédigé par E. Moris le Vendredi 20 Mars 2020



Un homme âgé de 41 ans, habitant Roche-Bois est décédé après la mutinerie qui a enflammé la prison de Beau-Bassin hier, jeudi 19 mars. 16 gardiens de prisons ainsi que des prisonniers ont été blessés.

Plusieurs unités de la police, dont la Special Mobile Force, le Special Support Unit, le GIPM, et les pompiers ont été appelés en renfort pour ramener le calme.

A l'origine de cette mutinerie, les prisonniers en détention provisoire ont manifesté leur crainte en prenant connaissance de trois cas positifs du Covid-19 répertoriés dans le pays, puis leur mécontentement en apprenant que les cours de justice étaient fermés jusqu'au mois de juin. De ce fait leurs procès devant les tribunaux sont renvoyés et leur détention prolongée.

La situation a vite dégénéré à l’heure du déjeuner, ils ont jeté leurs repas et ont mis le feu dans le « Record Office », et d’autres lieux de la prison centrale.  Dix-sept gardiens ont été blessés et l’un d’eux a été admis pour des soins à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. 

Selon le commissaire des prisons Vinod Appadoo qui a animé une conférence de presse hier «Zot ti pé demann pou sorti. Zot inn koumans lager é zot finn met difé.» 

Pour Vinod Appadoo, les incidents étaient tellement graves qu’il a même fait allusion à la grande évasion de 1999.  Selon lui, des sanctions ne devraient tarder.


 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.