Menu



International

Meurtre de Michaela Harte : John McAreavey se rappelle au bon souvenir de la police mauricienne


Rédigé par E. Moris le Lundi 4 Octobre 2021



À peine le tourisme a-t-il repris son envol, voilà qu’un événement vient quelque peu gâcher la fête ! Le corps de Raj Theekoy a été retrouvé sur un terrain en friche à Beau-Plateau, Goodlands, dimanche.

Raj Theekoy était le témoin vedette dans l’enquête concernant le meurtre de la Nord-irlandaise Michaela Harte au Legends, à Grand-Gaube, en janvier 2011. Tout laisse croire que l’homme s’est suicidé. Mais pourquoi ? A-t-il été aidé à mettre fin à ses jours ?

John McAreavey a été prompt à s’exprimer dans les médias de son pays. Il a d’abord présenté ses condoléances à la famille Theekoy pour ce qu’il a qualifié de « tragédie ». Et d’ajouter que la famille Harte et lui ne baisseront jamais les bras. Ils veulent connaître la vérité dans cette affaire et ils souhaitent que justice soit faite. John McAreavey a rappelé que rien n’a été simple à Maurice dans le cadre de cette affaire. Mais il a insisté que cela ne va pas entraver sa quête de vérité.

Deux employés de l'ex-hôtel Legends, à Grand-Gaube, avaient été accusés du meurtre. Ils avaient été condamnés puis acquittés. Michaela Harte, 27 ans, avait été retrouvée étranglée dans la salle de bains de sa chambre d’hôtel.

Lundi 4 Octobre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.