Menu

Société

Metro Express : augmentation des prix des tickets


Rédigé par E. Moris le Vendredi 6 Mai 2022

Les prix à l'île Maurice explosent. Les mauvaises nouvelles s'accumulent de jour en jour, rendant la le quotidien difficilement gérable.



Si les Mauriciens ont tiqué face aux chiffres de la pompe à essence : l’essence est passé à Rs 67,40 le litre et le diesel à 49.60 le litre, avec une troisième majoration en 4 mois, soit depuis fin décembre. La bonbonne de 12 kilos a connu une augmentation de 33%. Son prix est passé de Rs 180 à Rs 240, soit Rs 60 plus cher), des produits alimentaires et de beaucoup d’autres choses, les prix continuent de déraper.

Comme si tout cela ne suffisait pas, le gouvernement n’a rien trouvé de mieux à faire que de rajouter lui-même une gigantesque louche en augmentant le prix des transports en commun.

Ainsi le prix du ticket d’autobus et du Metro express à l'île Maurice va augmenter. Alan Ganoo, le ministre du transport l'a finalement annoncé ce vendredi 6 mai. Selon lui, le gouvernement n'avait pas le choix au vu du contexte économique. Et Alan Ganoo de montrer sa grande considération pour le petit peuple. Il a déclaré que le prix du ticket d’autobus n’a pas augmenté depuis 2014. Car, a-t-il ajouté, le gouvernement a fourni des subsides aux opérateurs. Mais pour lui, avec la hausse du prix des produits pétroliers, la guerre en Ukraine etc, il n'avait pas le choix. 

Concernant le Metro Express, une hausse des prix des tickets est aussi à prévoir. Les nouveaux tarifs varieront de Rs 35 à Rs 55 dépendant des trajets. « L’augmentation des prix prendra effet dès dimanche », a indiqué le ministre. Le ticket de métro, celui-ci a été fixé à Rs 50 pour le trajet de Phoenix/Port-Louis.

Vendredi 6 Mai 2022


1.Posté par Steve le 07/05/2022 18:44
Prix pensionat et prix Soust osi augmenter.

2.Posté par Steve le 07/05/2022 19:10
Oh???

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.