Menu


Politique

Merchant Shipping Act: Le GM frappe un grand coup dans une porte ouverte


Rédigé par E. Moris le Samedi 31 Octobre 2020



Le conseil des ministres, qui s’est réuni hier, a avalisé les nouveaux règlements que le ministre de la Pêche va promulguer sous la Merchant Shipping Act. Des nouveautés qui visent à s’assurer qu’il n’y aura jamais d’affaire Wakashio… ni d’affaire Sir Gaetan.

Le directeur des affaires maritimes aura désormais les pleins pouvoirs en ce qui le transport des produits et substances dangereuses par voie maritime dans les eaux mauriciennes. Ainsi, il y aura un cadre légal pour le transport de ces produits. Ils doivent être emballés avec des indications lisibles, identifiables et durables. Des indications qui sont résistantes à l’eau de mer. Qui plus est, elles doivent rester lisibles après trois mois sous l’eau. 

Cela concerne tous les navires qui entrent dans nos eaux. De plus, sur chacun de ces navire, la liste des produits dangereux doit être facilement consultable. Mais le plus intéressant dans l’histoire, c’est que le directeur des affaires maritimes se voit octroyer de gros pouvoirs. Sauf que ces pouvoirs, tout laisse croire qu’il les avait déjà sous la forme actuelle de la loi. C’est pas la faute aux Mauriciens s’il ne les utilise pas ! Il pourra enquêter sur tout cas suspect de déversement de substances dangereuses dans les eaux maritimes de Maurice, saisir tout navire qui commet cette infraction et poursuivre le propriétaire ou le capitaine. 

D’autres règlements concernent l’aspect pollution, soit les émissions de polluants, des navires mauriciens et même étrangers qui se trouvent dans nos eaux.



1.Posté par Karo le 31/10/2020 15:56
Mais qu ils sont drôôôôles ces abrutis!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.