Menu



Société

[Média] Le Défi Media Group en pleine guerre de la pub


Rédigé par E. Moris le Samedi 8 Juin 2019



La guerre des sous est déclarée !

Le Défi Media Group a fait servir une mise en demeure à DCDM Research. Le groupe de presse réclame des dommages de Rs 50 millions. En cause la publication d’un rapport intitulé « Le bilan publicitaire édition 2019 ».

Pour le groupe Défi, il contient des informations erronées concernant les revenus publicitaires de Radio Plus et du Défi Quotidien. Le Défi Media Group voudrait que DCDM Research refuse de corriger, mais apparemment celui-ci ne veut pas s’exécuter.

Le Défi Media Group contestent le fait que le rapport mentionne que les revenus publicitaires annuels de Radio Plus étaient de l’ordre de Rs 194,5 millions. Pour lui, ce n’est pas le cas. Radio Plus ne percevrait que Rs 115 millions.

Le groupe Défi conteste aussi les chiffres concernant les revenus publicitaires pour la presse écrite. Selon le rapport DCDM, le groupe La Sentinelle obtiendrait trois-quarts du marché (77,6 %, contre 12,7 % pour Le Défi Quotidien). Or, Défi soutient que les chiffres officiels indiquent que le fossé n’est pas aussi grand, même s’il existe.

La Sentinelle ne toucherait selon la plainte que Rs 186,1 millions contre Rs 93,5 millions pour le groupe dirigé par Ehshan Kodarbux. Mais précisons que si Le Défi insiste pour affirmer que Radio Plus ne touche pas autant que le dit DCDM Research, il veut aussi indiquer que Radio One ne perçoit que deux fois moins de recettes publicitaires que Radio Plus alors que, selon le rapport, ce serait le contraire. Comme quoi !

Samedi 8 Juin 2019


1.Posté par Pascal Lapierre le 03/11/2019 10:33 (depuis mobile)
Nil

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.