Menu

Société

Me Thierry Koenig directeur d’ENS Africa, conteste le rapport Britam auprès de la Cour suprême


Rédigé par E. Moris le Vendredi 3 Septembre 2021



Encore une autre contestation des conclusions du rapport de la commission d’enquête présidée par l’ex-juge Bushan Domah ! L’avoué Thierry Koenig, directeur d’ENS Africa, a saisi la cour suprême pour demander une révision judiciaire.

Comme les autres initiatives du genre, l’action est dirigée contre l’ancien juge Domah et ses deux assesseurs, Sattar Hajee Abdoula et Imrith Ramtohul. L’Attorney General est cité comme codéfendeur. Me Koenig questionne les recommandations-commentaires-observations-allégations faites contre lui ainsi que la firme légale. Il demande à la cour d’émettre un ordre afin que certains paragraphes soient enlevés. Me Koenig conteste surtout un point.

Dans son affidavit, il rappelle qu’en 2015, les services d’ENS Africa avaient été retenus par l’administrateur Yacoob Ramtoola lorsque ce dernier fut nommé administrateur de la BAI et ses filiales. Il a déclaré qu’il y avait un accord que la firme un total de Rs 4 millions sous trois aspects. Il déplore donc le fait que, dans le rapport, la commission d’enquête reproche à ENS Africa d’avoir obtenu de l’argent pour des services non fournis. Il explique aussi pourquoi le rapport doit être expurgé de plusieurs autres chapitres.

Vendredi 3 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.