Menu



Faits Divers

Marcus Calou raconte les circonstances du meurtre de David William


Rédigé par E. Moris le Samedi 23 Février 2019



Le meurtrier présumé de David William à Bramsthan dimanche a donné sa version à la police hier.

Son interrogatoire par les limiers de la CID de Flacq a duré plus de 6 heures. Cet habitant de Bel-Air, qui est vigile, a indiqué qu’il a travaillé durant la nuit de samedi à dimanche.

À son retour, le matin, il a constaté que son épouse et ses deux filles n’étaient pas à la maison. Certes, cela l’a intrigué. Mais fatigué, il est allé se coucher.

À son réveil, il a vu que les trois n’étaient toujours pas de retour. Le vigile de 50 ans a immédiatement pensé à David William car il est au courant que son épouse et lui entretenaient une liaison.

Marcus Calou, qui était accompagné de son avocat, Me Ashley Maunick, soutient qu’il est parti voir David William parce qu’il voulait que ses enfants reviennent à la maison.

Mais la discussion a rapidement dégénéré. Selon Marcus Calou, David William a sorti une arme tranchante. Il s’est défendu. Et, selon ses dires, c’est durant la lutte que David William a été atteint.

L’exercice n’est pas terminé. Il reprendra mardi.

Samedi 23 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.