Menu

Société

Les « selfies » de la discorde au sein de la police


Rédigé par E. Moris le Lundi 21 Janvier 2019



Faut-il en rire ou en pleurer ? Le commissaire de police réclame de ses hauts gradés d’envoyer des selfies avec leurs subalternes et d’envoyer ces photos à son bureau.

Précisons que c’est une directive tout ce qu’il y a de plus officiel. Un ordre qui intrigue évidemment ! Le plus intéressant, c’est que les hauts gradés en question ont reçu des téléphones portables de la marque Huawei au coût de Rs 80 000 l’unité.

C’est avec ces appareils que les « selfies » en question doivent être prises.

Rappelons aussi que Huawei est la compagnie qui a obtenu le contrat pour le projet Safe City, qui concerne l’installation de 4 000 caméras intelligentes.

Cet ordre de la direction de la police est qualifié de risible par la Police Officers' Solidarity Union. Son président dit ne pas comprendre « une directive qui n’a aucun sens et qui tombe dans le ridicule ».

Lundi 21 Janvier 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.