Menu

Société

Les propriétaires des salles de mariage pleurent


Rédigé par E. Moris le Dimanche 14 Novembre 2021



Les mariages ne peuvent accueillir que 50 invités. Un gros problème pour les futurs époux, mais aussi pour les propriétaires des salles de mariage. Il faut savoir que c’est une catégorie de businessmen qui ne connaissait pas la crise.

Les mariages, il y en aura toujours (même si les divorces augmentent) ! Les salles de mariage aussi seront toujours nécessaires. Durant la saison des amours, c’est-à-dire des mariages, ils s’en mettent plein les poches. Le hic, c’est qu’avec les nouvelles restrictions, célébrer un mariage dans une salle revient très cher ! Trop cher pour 50 invités seulement. Il faut savoir que les salles de réception sont aussi des salles de mariage.

Désormais, les rites du mariage peuvent être célébrés devant 50 personnes, mais impossible de faire office de salle de réception. Le tamtam d’après est interdit. Donc, payer très cher la salle et ne pas pouvoir faire la fête après n’en vaut pas la peine. D’autant qu’il faudra aussi payer pour un traiteur-service. Donc, pour beaucoup de nouveaux mariés, réunir leurs 50 invités dans un restaurant revient beaucoup moins cher. Ainsi, la Wedding Hall Owners Association a écrit au Premier ministre pour lui demander de revoir cette décision. Déjà, nul ne savait qu’une telle organisation existait. Car les réservations sont annulées à vu d’œil ! Mais pas sûr que le gouvernement soit à l’écoute…

Dimanche 14 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.