Menu



Société

Les Rs 3,8 millions qui ont coûté une arrestation à Archana Chummun par l'Icac


Rédigé par E. Moris le Samedi 27 Février 2021



Qui s’y frotte s’y pique ! Tous ceux qui se sont frottés au tandem Vinaye Appanah-Deepak Bonomally ont du souci à se faire. Du moins tous ceux qui ont bénéficié de rémunération ou de paiements !

Si la pharmacienne Archana Chummun a été arrêtée par l’Icac hier, c’est qu’elle a perçu Rs 3,8 millions de la compagnie Bo-Digital. Elle a été interrogée under warning avant son arrestation et sa mise en inculpation provisoire pour blanchiment d’argent. Ce gros montant  a été transféré en plusieurs tranches sur le compte bancaire de la pharmacienne en mars et avril 2020. Soit en plein confinement !

Archana Chummun a indiqué qu’elle aurait agi comme consultante auprès de Bo Digital dans le cadre de plusieurs contrats décrochés pour l’achat d’équipements médicaux. Selon cette habitante du Nord, il s’agit de sa rémunération. Car son travail était complexe. Elle devait se mettre en quête d’éventuels fournisseurs d’équipements médicaux. Ce qu’elle a fait justifie-t-il une telle somme ? Là est la question. D’autres personnes ayant aidé Bo Digital et d’autres compagnies du tandem, qui ont reçu de l’argent, sont dans le viseur de l’Icac.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.