Menu

Politique

Leçon de Padayachy sur le rôle de la BoM


Rédigé par E. Moris le Jeudi 24 Novembre 2022

Et qu'importe si la Banque de Maurice croule sous les dettes ! Renganaden Padayachy est du genre à ne voir que le bon côté des choses.



Interrogé, mercredi à St Aubin, sur les pertes de Rs 11 milliards enregistrées par la Banque de Maurice, il a déclaré que ce n'était pas aussi grave que cela en a l'air. Il a même sorti l'argument que les pertes de l'institution pourraient découler du fait que ses réserves sont sujettes aux variations sur le taux de change mondial. Oui ! Culotté le Renga !

Pertes de Rs 11 milliards pour la BoM en octobre

« Le fait que la grande majorité de nos réserves se trouvent à l'étranger impacte sur le bilan financier de la Banque de Maurice », a-t-il déclaré de prime abord. Puis, d'ajouter que le plus important pour la Banque de Maurice est de veiller à la politique monétaire. « Une banque centrale n'existe pas pour faire des profits. Mais s'il a un problème, l'État est là pour intervenir. Les priorités de la banque centrale sont la stabilité des prix et le développement économique. Mais nous, en tant que gouvernement responsable, nous allons intervenir si besoin est », a-t-il ajouté. Et Padayachy de souligner que la période la plus noire c'était en 2020. « On est en train d'en sortir. Mais concernant la Banque de Maurice, elle dispose de suffisamment de ressources pour se sortir de cette situation », a-t-il précisé.

Jeudi 24 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.