Menu



Société

Le remorqueur « PSV Standford Hawk » est attendu à Port-Louis


Rédigé par E. Moris le Jeudi 30 Juillet 2020

Le Wakashio, un bateau battant pavillon panaméen avec 20 membres d’équipage, s’est échoué, samedi soir 25 juillet, à 3 kilomètres de la plage de Pointe d’Esny dans le Sud.



PSV Standford Hawk (Photo illustration)
PSV Standford Hawk (Photo illustration)
Le remorqueur « PSV Standford Hawk » est arrivé à Maurice aux petites heures ce jeudi 30 juillet matin, avec 24 membres d'équipage. 

Actuellement en haute mer, il attend le feu vert du "Port Master" pour accoster en rade de Port-Louis. L'équipage sera ensuite testé à la Covid-19. Ce n'est qu'après les résultats des tests que le navire sera autorisé à prendre la direction de Pointe d'Esny pour commencer l'opération de renflouage du "Wakashio".

A noter que les membres du Wakashio, navire échoué sur les récifs à Pointe-d'Esny depuis samedi soir, ont été testé négatifs au Covid-19.

Des barrières anti-pollutions ont été installées et aucune trace de fuite d'hydrocarbure n'a été décelée. Des prises d'échantillons d'eau de mer se poursuivent, de façon quotidienne. La compagnie Immersub Co Ltd a été mandatée pour effectuer des exercices de plongée afin de mener une première évaluation des dommages subis par le navire.
 
Polyeco Group Co Ltd sera en charge de la protection de l'environnement marin. L'expert de l'International Tanker Owners Pollution Federation Ltd (ITOPF), Alex Hunt, a été engagé par les assureurs du navire pour aider Polyeco Group Co Ltd dans sa réponse environnementale.
  
Un deuxième remorqueur le « BOKASHERPA » a quitté Singapour le 27 juillet et un troisième remorqueur, le  « BOKAEXPEDITION » est en cours de préparation pour naviguer de Fujairah à Maurice en cas de besoin.
  

Jeudi 30 Juillet 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.