Menu

Société

Le rapport du PAC fait éclater le scandale des abris pour enfants


Rédigé par E. Moris le Vendredi 18 Mars 2022



Le Public Accounts Committee a rendu son rapport mercredi. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il comporte des critiques en tous genres. Mais une série concerne les abris pour enfants.

Le rapport allègue que des enfants victimes de maltraitance sont placés dans des abris qui ne sont pas enregistrés. Mieux, qui ne répondent pas aux normes de sécurité. Le drame dans l’histoire, c’est que ces endroits obtiennent malgré tout des subventions de la part du gouvernement !

Rappelons qu’il y a un total de 23 abris pour enfants, dont 4 sont opérés par le gouvernement et 19 par des ONGs. Tous ces abris devaient s’être fait enregistrer auprès du ministère de la Femme au plus tard en janvier 2020. Le rapport du PAC affirme que des abris illégaux ont pu continuer à opérer grâce à une simple décision administrative.

Au 26 août 2021, 10 abris non-enregistrés étaient en opération. Le rapport cite un fonctionnaire qui explique que la décision a été prise car les abris n’allaient pas pouvoir obtenir les autorisations nécessaires, auprès des services d’incendie, de la police et de l’inspectorat sanitaire, en seulement trois mois. De plus, il y a eu les confinements en raison de la Covid-19.

Le PAC ne semble pas accorder foi à ces arguments. Il estime que cela n’explique pas que ces lieux continuent de bénéficier des subventions du gouvernement. Les membres du PAC pensent même que, des fois, la justice est induite en erreur afin que des enfants puissent être placés dans abris non-enregistrés et ne répondant pas aux normes de sécurité.

Vendredi 18 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.