Environnement

Le projet routier à Anse-la-Raie nécessitera l’abattage d’une centaine d’arbres

Samedi 10 Novembre 2018

Le député Sudesh Rughoobur a évoqué le projet routier à Anse-la-Raie à l’ajournement des travaux parlementaires. S’il a déploré le fait que ce projet nécessitera l’abattage d’une centaine d’arbres, le ministre des Infrastructures publiques a indiqué que 400 seront plantés à la place.

Nando Bodha s’est aussi dit attristé par certaines informations parues dans les médias au sujet de ce projet. Il a été notamment dit qu’il avait un lopin de terre dans la région.

Ce projet, selon le ministre, vise à décongestionner le trafic dans la région de Cap Malheureux jusqu’à Anse-la-Raie. Une information contestée par les habitants de la région qui disent qu’il n’y a pas de bouchons dans ce quartier.

À un certain moment, il était question que la route côtière existante soit fermée après que le by-pass soit opérationnel. Cela avait provoqué le mécontentement des habitants. Mais lors d’une réunion jeudi, il a été confirmé que la route en questions continuera à être utilisée.

Rédigé par E. Moris le Samedi 10 Novembre 2018